Civil War

  • États-Unis Civil War (plus)
Bande-annonce 4

Résumés(1)

Une course effrénée à travers une Amérique fracturée qui, dans un futur proche, est plus que jamais sur le fil du rasoir. (Metropolitan FilmExport)

Vidéo (4)

Bande-annonce 4

Critiques (1)

Goldbeater 

Toutes les critiques de l’utilisateur·trice

français Civil War, pour Alex Garland, marque un retour à un schéma éprouvé dans lequel un groupe de personnages traverse un paysage « inhumain » vers un but flou. Cela dit, contrairement à 28 jours plus tardAnnihilation et, dans une certaine mesure, Sunshine, le réalisateur britannique aborde ici un scénario assez terre-à-terre et tout à fait réaliste. Je l'ai toujours perçu comme un créateur de genre très doué et avec sa dernière œuvre, j'ai aussi reçu ce à quoi je m'attendais, c'est-à-dire un bon film de genre simple. N'attendez rien de complexe ou de trop profond. Mais la relative linéarité me convient en fait beaucoup plus chez Garland que la symbolique artistique de ses deux précédents films, ce qui ne signifie pas pour autant que Civil War ait complètement renoncé à celle-ci. S'il y avait des choses à reprocher, ce seraient pour moi certains choix visuels trop évidents ; dans un film qui, étant donné le thème, bénéficierait le plus d'une approche très brute et presque documentaire, le réalisateur essaie trop souvent de filmer les personnages dans une symétrie complète, au centre du cadre, comme s'ils étaient dans un film de Wes Anderson, ce qui ne correspond pas vraiment au concept. En revanche, j'apprécie que dans le scénario, Garland n'ait pas opté pour les solutions les plus évidentes et n'ait pas décidé de politiser le film de façon unilatérale, ce qui en fait en un spectacle équilibré et surtout nuancé. ()

Photos (39)